User Tools

Site Tools


ensemble_du_cours_ici

Differences

This shows you the differences between two versions of the page.

Link to this comparison view

Both sides previous revision Previous revision
ensemble_du_cours_ici [2021/02/21 14:41]
julien [Fluxus, Higgins, Maciunas et l'intermédia]
ensemble_du_cours_ici [2021/02/21 15:51] (current)
julien [audio art, radio et art sonore, plusieurs façons d'envisager le son dans sa relation plastique]
Line 1683: Line 1683:
  
  
-Yasunao Tone+**Yasunao Tone**
  
  
 +Yasunao Tone est surtout connu pour son travail musical, dont une grande partie repose sur des techniques non conventionnelles. Tone a commencé à manipuler des disques compacts pour obtenir des sons mutilés de manière unique au début des années 1980. Pour son album de 1997, Solo for Wounded CD , il a endommagé des CD audio et a utilisé les informations qu'un lecteur de CD a pu extraire de ces disques pour créer de nouvelles pièces. Les œuvres basées sur un lecteur de CD de Tone emploient un processus de «dé-contrôle» de la lecture de l'​appareil afin qu'il sélectionne au hasard des fragments d'un ensemble de matériaux sonores. Tone a déclaré que la fonctionnalité de correction d'​erreurs des lecteurs de CD modernes a rendu difficile l'​utilisation de cette technique et, pour cette raison, il continue d'​utiliser des équipements plus anciens. Pour sa collaboration avec Florian Hecker , Palimpseste , il convertit les poèmes japonais Man'​yōshū en son. Ton Yasunao - https://​fr.qaz.wiki/​wiki/​Yasunao_Tone
  
 +https://​vimeo.com/​447009066 (radio music - 1963)
  
-Brandon Labelle+https://​www.youtube.com/​embed/​PhYmPtdFvnY
  
  
  
 +**Brandon Labelle**
  
-Christina Kukish+Brandon LaBelle est musicien, artiste, écrivain, théoricien,​ commissaire d'​exposition et éditeur (fondateur de Errant Bodies). Son travail, basé sur l'​installation sonore, la performance,​ l'​enregistrement,​ l'​utilisation de sons recyclés et l'​environnement dans lequel ils sont diffusés, nourrit une réflexion théorique sur les dimensions sociales de l'​écoute et sur la manière dont le son, en de multiples variations, agit sur l'​espace public. Il établit des connections entre différents médias en introduisant du vocabulaire vidéo, architectural ou sculptural dans un champ plus large de problématiques rhétoriques et spatiales.
  
 +https://​www.youtube.com/​embed/​sENAk2O31ZY (contact mic et objets)
  
 +https://​www.youtube.com/​embed/​adeO5bg-M-A
  
-Alvin Lucier 
  
 +**Christina Kukish**
  
  
 +Christina Kubisch est aujourd’hui un des personnages les plus incontournables du sound art et de l’installation sonore, à l’instar d’un Steve Roden ou, plus loin dans le temps, d’un Bill Fontana.
  
-Milan Knížák+Depuis 1976, elle réalise alternativement des installations et des promenades sonores. Ces dernières utilisent la technologie de la transmission sans fil pour plonger le baladeur, muni d’un casque, dans un univers sonore fictionnel qui se superpose au paysage sonore naturel de l’endroit et répond aux stimuli visuels du lieu. Le visiteur en se déplaçant passe ainsi d’un choix sonore prédéfini à un autre et peut mixer plusieurs sources en se tenant entre plusieurs points d’émission.
  
 +Christina Kubisch établit de la sorte un tissu de réponses à l’environnement,​ un jeu de correspondances ou de contrastes entre le son et le visuel qui désorientent le spectateur qui n’entend pas forcément ce qu’il voit. Ses plus récentes promenades, intitulées Electric Walks, qu’elle présente depuis 2003, poussent encore plus loin la recherche de l’invisible en se basant sur les interférences électromagnétiques des appareils (appareillage domestique ou « mobilier urbain ») que nous côtoyons chaque jour sans le voir ou le savoir. Là encore, des écouteurs spécialement conçus dans ce but sont mis à disposition des promeneurs qui suivent un itinéraire repéré à l’avance par Kubisch comme comportant des sources intéressantes de perturbations (antennes antivol, éclairage clignotant, transformateurs électriques,​ etc.) Le résultat sonore est quelquefois proche d’une certaine forme de techno ultra-minimaliste,​ ou d’expérimentation électronique.
  
 +https://​www.youtube.com/​embed/​aS8tydDKQxY (piéce sonore)
  
 +https://​www.youtube.com/​embed/​jM5cDFDEPA4 (conférence EN)
  
-Kim Cascone+https://​www.youtube.com/​embed/​CooHIuLAod0 (casque électromagnétique)
  
  
  
-Chris Watson+**Janet Cardiff**
  
  
 +Janet Cardiff réalise des promenades audio : elle fabrique, par l'​intermédiaire du son, des espaces fictifs qui déséquilibrent le spectateur, quant à sa perception du réel.
  
-Hildegard Westerkamp+Dès 1989, Janet Cardiff a introduit une dimension sonore dans ses instal­lations,​ inaugurant une forme d’art personnelle : la promenade audio. le visiteur est invité à prendre un discman, mettre les écouteurs et “marcher dans les pas de l’artiste”,​ dont la voix le guide. “Tournez à gauche, dit-elle dans les Gairloch Gardens d’Oakville (A Large Slow River, 2000, Canada), et descendez les marches.” La description est précise, et la voix, enregistrée en stéréo, paraît si proche qu’on sent une présence alors qu’on est seul. Cardiff enregistre les sons perceptibles sur le parcours qu’elle choisit ; outre sa description,​ elle y ajoute des sons que les lieux lui inspirent : un hélicoptère,​ une aria. Ses pièces font autant appel aux perceptions qu’à l’esprit : elles bousculent la réalité au point de ne plus percevoir la différence entre cette réalité et ce que la voix raconte. Des mots résonnent derrière soi, mais on ne trouve personne lorsqu’on se retourne ; des mouettes criaillent et on les cherche des yeux dans le ciel. Face à des rochers battus par les flots, on entend les vraies vagues en même temps que celles qui sont enregistrées. Tissant des histoires sur fond d’ubiquité,​ combinant fiction et réalité, Cardiff nous attire dans un monde parallèle.
  
 +https://​www.youtube.com/​embed/​CKBxLX7bZZQ (sound installation)
  
 +https://​www.youtube.com/​embed/​SN5aT-e0Imk
  
  
  
-Maryanne Amacher+**Alvin Lucier**
  
 +Alvin Lucier, né le 14 mai 1931 à Nashua, New Hampshire, est un compositeur américain.
 + 
 +Il est considéré comme l'un des compositeurs de musique contemporaine les plus influents de sa génération. Ses œuvres font appel à la mise en situation de phénomènes naturels liés à des principes de physique acoustique ou de psychoacoustique. Durant les années 1970, Lucier crée plusieurs compositions faisant appel à des dispositifs rarement utilisés en musique et habituellement utilisés pour la recherche scientifique. De cette manière, Lucier pousse le développement sur langage musical traditionnel tout en prônant une méthode d'​écoute nouvelle pour l'​auditeur,​ qui doit se concentrer sur l'​observation de phénomènes acoustiques extrêmement subtils. ​
  
 +https://​www.youtube.com/​embed/​fAxHlLK3Oyk (I am sitting in a room)
  
 +https://​www.youtube.com/​embed/​bIPU2ynqy2Y (brain waves performance)
  
-Steve Roden+https://​www.youtube.com/​embed/​rgy1E4YFef8 (music on long thin wire)
  
  
  
 +**Milan Knížák**
 +
 +Dans les années 1960, il est des créateurs du groupe d’art contemporain "​AKTUAL"​ et l’un des initiateurs du mouvement Fluxus dans son pays. né le 19 avril 1940 (80 ans) à Plzeň, est un artiste tchèque, performeur, sculpteur, musicien, créateur d’installation,​ dissident, graphiste, pédagogue et théoricien de l’art. ​
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​88ONydyRX7c (Broken music 1979)
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​bD26fNgAfPA (Broken music)
 +
 +
 +
 +
 +**Kim Cascone**
 +
 +Kim Cascone est un compositeur américain de musiques électroniques. Après des études de musiques électroniques au Berklee College of Music à Boston durant lesquelles il s’initie aux musiques expérimentales de John Cage, Kim Cascone commence à travailler dans l’industrie du film, comme assistant musical de David Lynch sur les tournages de Twin Peaks et de Wild at Heart. Il entame ensuite sa carrière solo de musicien au milieu des années quatre-vingt et fonde son propre label Silent Records. Après avoir travaillé quelques années comme ingénieur du son dans la compagnie de Thomas Dolby, Headspace, il fonde au milieu des années quatre-vingt-dix un nouveau label, Anechoic, sur lequel sortent désormais ses principaux morceaux. Kim Cascone est connu pour ses productions en ambient music. Ce genre est communément appelé ainsi depuis les formulations de Brian Eno, pour caractériser une musique d’ambiance ou de fond et sans lignes de basse. Il est également le cofondateur d’une organisation appelée Microsound, qui a pour vocation d’inciter et de développer discussions et réflexions sur les musiques digitales, l’usage de logiciels dans la production musicale et les laptop performances. L’article traduit ici et paru initialement dans le Journal of Computer Music témoigne de ce croisement d’identités propre à Kim Cascone : à la fois artiste, ingénieur du son et théoricien.
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​tUuYFfQFDoo
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​aegMZ0KulII
 +
 +
 +**Chris Watson**
 +
 +Le parcours atypique de cet Anglais sexagénaire l'a mené des expérimentations du groupe post-punk Cabaret Voltaire à l'​enregistrement de terrain. Reconnu dans le monde entier, son travail est audible dans de nombreux documentaires naturalistes produits par la BBC, en collaboration avec le célèbre réalisateur David Attenborough,​ par exemple dans la série Terres de glace.
 +
 +Chris Watson a contribué à faire connaître le field recording auprès d'un public non initié en faisant éditer ses disques, dès les années 1990, par Touch. Identifiable par les superbes pochettes de disques signées Jon Wozencroft, le label londonien incarne avec éclat la notion de soundwriting,​ avec des musiciens tels que Biosphere, Fennesz ou Philip Jeck. Les premiers albums de Watson, Stepping into the Dark (1996) et Outside the Circle of Fire (1998), font se succéder les prises de sons les plus diverses, collectées aux quatre coins du monde, sans autre lien apparent que la mise en scène du monde naturel et une qualité technique proprement ahurissante. La rivière Mara au Kenya saisie au crépuscule,​ le croassement de corvidés dans une contrée isolée du Nord de l'​Angleterre,​ parmi bien d'​autres,​ constituent des expériences d'​écoute uniques et offrent des portraits sonores de lieux intenses et sensibles.
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​IJBAd4pmuFk (winter music)
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​vNUGemt1tew (animals sounds)
 +
 +
 +
 +**Hildegard Westerkamp**
 +
 +Hildegard Westerkamp. Artiste spécialisée en manipulations audio-sonores,​ compositrice,​ professeure (Osnabrück,​ Allemagne de l'​Ouest,​ 8 avril 1946, naturalisée canadienne 1975). B.Mus. (Colombie-Britannique) 1972, M.A. (Simon Fraser) 1988. Elle étudie la flûte et le piano au Conservatoire de Fribourg, Allemagne de l'​Ouest (1966-1968). En 1968, elle se fixe à Vancouver et s'​inscrit au département de musique de l'​Université de la Colombie-Britannique. En 1972, elle épouse le poète et dramaturge canadien Norbert Ruebsaat. ​
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​J5Aa-JskUY0
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​hg96nU6ltLk
 +
 +
 +**Maryanne Amacher**
 +
 +Amacher est né à Kane, en Pennsylvanie , d'une infirmière américaine et d'un ouvrier suisse du train de marchandises. En tant qu'​enfant unique, elle a grandi en jouant du piano. Amacher a quitté Kane pour assister à l' Université de Pennsylvanie sur une bourse complète où elle a reçu un BFA en 1964. Pendant qu'​elle y a étudié la composition avec George Rochberg et Karlheinz Stockhausen . Elle a également étudié la composition à Salzbourg, en Autriche, et à Dartington, en Angleterre. Par la suite, elle a fait des études supérieures en acoustique et en informatique à l' Université de l'​Illinois à Urbana-Champaign . En résidence à l' Université de Buffalo , en 1967, elle crée City Links: Buffalo , une pièce de 28 heures utilisant 5 microphones dans différentes parties de la ville, diffusée en direct par la station de radio WBFO . Il y avait 21 autres pièces dans la série "City Links",​ et plus d'​informations peuvent être trouvées dans la brochure d'une exposition sur la série de Ludlow 38 à New York (disponible sur leur site Web). Une caractéristique commune était l'​utilisation de lignes téléphoniques dédiées de qualité radio FM (plage de 0 à 15 000 Hz) pour connecter les environnements sonores de différents sites dans le même espace, un exemple très précoce de ce que l'on appelle maintenant la " performance télématique " qui a bien précédé exemples plus célèbres de Max Neuhaus , entre autres. (Neuhaus lui-même a participé à l'​œuvre originale de 1967 à Buffalo.) ​
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​k8VuZ_dz5W4
 +
 +https://​vimeo.com/​75705159 (sound characters 2)
 +
 +
 +
 +
 +
 +**Rolf Julius**
 +
 +Artiste proche du mouvement Fluxus depuis les années 70, Rolf Julius est à la fois sculpteur et musicien. C’est d’ailleurs ainsi qu’il définit son travail : “Je crée un espace musical avec mes images. Avec ma musique, je crée un espace imagé. Les images et la musique sont équivalentes. Elles rencontrent l’esprit du regardeur et de l’auditeur et dans son intérieur, il en résulte quelque chose de nouveau.”*
 +
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​GETVbJabvzE
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​1SmKR906BSk
 +
 +
 +**Steve Roden**
 +
 +A la croisée des chemins entre la musique, la peinture et la sculpture, le travail de Steve Roden dégage une sensation de quiétude et de poésie synesthésique similaire à celle éprouvée à la contemplation d'un paysage où le bruissement des feuilles complète harmonieusement le léger balancement des herbes.
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​Dd6tmwa01tQ
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​EilhNINwcQc
 +
 +
 +**Ellen Fullman**
 +
 +
 +Fullman a étudié la sculpture au Kansas City Art Institute avant de déménager à New York au début des années 1980. À Kansas City, elle a créé et joué dans une jupe de production sonore de métal amplifié et a écrit des chansons d'art qu'​elle a enregistrées à New York pour un petit label de cassettes. En 1981, elle a commencé à développer le Long String Instrument dans son studio de Brooklyn, composé de dizaines de cordes métalliques jouées avec des doigts enduits de colophane et produisant un chœur de partiels en forme d'​orgue. Cet instrument a été comparé à l'​expérience de se tenir à l'​intérieur d'un énorme piano à queue. Elle a beaucoup enregistré avec cet instrument inhabituel et a collaboré avec des personnalités telles que la compositrice Pauline Oliveros , la chorégraphe Deborah Hay , le Kronos Quartet et Frances-Marie Uitti . En 1985, elle est en résidence à l' Apollohuis aux Pays-Bas, où elle enregistre The Long String Instrument (LP) pour Apollo Records.
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​zTr_ijfwxAI (performance long thin wire)
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​rVR5VrejChs
 +
 +
 +**Christof Migone**
 +
 +Christof Migone est un artiste multidisciplinaire. Il détient une maîtrise en arts visuels du Nova Scotia College of Art and Design de Halifax et a présenté ses performances à de nombreuses occasions, tant en Europe qu’au Canada. On a pu voir ses installations dans des divers lieux, dont le Centre des arts de Banff, le Art Lab et les galeries Eyelevel, 101 et Forest City. Ses textes ont été publiés dans les revues Musicworks, Semiotext, Radio Rethink, Cahier Folie Culture et Drama Review. Ses principaux collaborateurs sont les Tammy Forsythe, Gregory Whitehead, Michel F. Côté et Alexandre St-Onge. Il a été directeur musical de CKUT FM de 88 à 94, a travaillé au sein de l’association de création et de diffusion sonore Avatar à Québec et habite présentement New York.
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​rdakgA9VXSo (performance)
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​1uR7qbe63_s
 +
 +
 +
 +**Eliane Radigue**
 +
 +
 +Éliane Radigue, née le 24 janvier 1932, est une compositrice française de musique électronique. Son travail a commencé dans les années 1950 mais ses premières créations sont présentées à la fin des années 1960. Jusqu'​en 2000 son oeuvre a été élaborée sur un simple synthétiseur,​ le système modulaire ARP 2500. Depuis 2002 elle a composé essentiellement des pièces instrumentales.
 +Elle naît et grandit à Paris dans une famille de petits commercants aux Halles de Paris, puis se marie avec l'​artiste peintre Arman avec qui elle vit et élève leur trois enfants à Nice jusqu'​en 1967, puis à Paris. Elle connaissait le piano et s'​était déjà essayée à la composition lorsqu'​elle entend pour la première fois, à la radio, un morceau d'un des pères de la musique concrète, Pierre Schaeffer. Peu après, dans les années 1950, elle fait sa rencontre, devient l'une de ses élèves et travaille de façon périodique au Studio d'​Essai lors de séjours à Paris. Au cours des années 1960, elle est assistante de Pierre Henry, période où elle crée certains des sons qui apparaissent dans son ?uvre. Comme son travail gagnait en maturité, Schaeffer et Henry estimèrent que son usage particulier du micro, avec de longues boucles de larsen enregistrées,​ s'​éloignait de leurs idéaux, mais sa pratique singulière restait toutefois encore apparentée à leurs méthodes.
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​PnbGirPTgF0
 +
 +https://​www.youtube.com/​embed/​1RrsiGmLp_E
  
  
-Christof Migone 
  
  
ensemble_du_cours_ici.txt · Last modified: 2021/02/21 15:51 by julien